A quoi bon prier ? Dieu se tait

Ceci a trait à notre méprise concernant ce que nous appelons « dialogue » avec Dieu. Nous disons volontiers que Dieu parle lorsque des idées, des discours, des suggestions nous viennent à l'esprit en pensant à Dieu à propos de nos préoccupations. Le fonctionnement agile de notre esprit nous rend heureux et nous attribuons ce bonheur à la joie d'avoir conversé avec Dieu : mais rien n'est moins sûr.

Peut-être alors vaut-il mieux que Dieu se taise, en effet. Il y a davantage de chances que nous ne confondions pas sa Parole avec les nôtres. Il se tait et il nous regarde et il épie nos réactions. Il se tait et il nous aime et c'est pourquoi il voudrait nous donner tellement autre chose que ce que nous souhaitons naïvement d'entendre. Il voudrait nous faire un don tellement nouveau, tellement formidable, tellement inattendu ! Il voudrait nous donner simplement ce Jésus qui est le tout de ce qu'il peut nous dire, et que nous ne connaissons pas encore, car si nous le connaissions, nous n'oserions jamais prétendre que Dieu se tait...

A.-M. Besnard, Propos intempestifs sur la prière

Bonheur pour tous Bonheur pour tous Beaux textes Beaux textes Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer cette page à :